Chirurgie des oreilles

L’intervention

Le chirurgien esthétique commence par décoller la peau en fonction des besoins afin d’accéder au cartilage.
Le principe de la chirurgie des oreilles est de recréer ou d’améliorer les reliefs naturels par affinement et plicatures, éventuellement maintenus par de fines sutures profondes. Parfois, des sections ou des résections du cartilage sont nécessaires.
Enfin, le pavillon est ramené en bonne position par rapport au crâne et fixé par des points profond.

Pour les sutures, le chirurgien esthétique utilise des points non résorbables, retirés au 10e jour postopératoire.
Enfin, étape finale, un pansement élastique autour de la tête est mis en place, afin de maintenir les oreilles en bonne position.
La chirurgie des oreilles décollées peut durer de 45 minutes à 1 h 30.

L’anesthésie :

Suivant la nature exacte de la chirurgie des oreilles, le chirurgien envisagera le type d’anesthésie qui vous convient.

Trois procédés sont envisageables :

  • Anesthésie locale pure, où un produit anesthésique est injecté localement afin d’assurer l’insensibilité des oreilles.
  • Anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse ou anesthésie « vigile ».
  • Anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement.

Les cicatrices d’une chirurgie des oreilles décollées sont cachées, donc, en avant et en arrière par les cheveux. La seule zone légèrement visible, en avant de l'oreille, peut être temporairement masquée par la coiffure ou le maquillage.
La cicatrisation pose peu de problèmes car des crèmes couvrantes permettent de les cacher jusqu'à disparition en 6 mois à 1 an.
Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous, le chirurgien et l’anesthésiste.

Les cicatrices :

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des cicatrices. Ces cicatrices sont situées derrière l'oreille et donc très peu visibles. Dans quelques cas rares d'hypertrophies majeures, une cicatrice supplémentaire peut être située sur la face antérieure de l'oreille.
Comme toutes les cicatrices, celles de la chirurgie des oreilles :

  • Bien que discrètes, elles sont définitives.
  • Elles doivent être protégées du soleil pendant au moins 6 mois pour éviter le risque de pigmentation définitive.
  • Elles peuvent être rouges et visibles pendant plusieurs mois.
  • Leur aspect définitif (largeur, épaisseur, couleur) est imprévisible et ne doit pas être jugé avant 6 à 12 mois.
 

La convalescence :

Habituellement l’intervention de chirurgie des oreilles se pratique en «ambulatoire», c’est-à-dire en hospitalisation de jour, avec une sortie autorisée le jour même après quelques heures de surveillance.
Toutefois, dans certains cas, une courte hospitalisation peut être préférée. Il peut être indiqué de rester hospitalisé la nuit qui suit l’intervention.
4 à 5 jours de convalescence sont à prévoir.
Quelques précautions de bon sens sont à prendre comme ne pas s'exposer au froid, au chaud ou à l'eau 1 mois après la chirurgie des oreilles décollées, car cela risque de provoquer des douleurs.
On pourra reporter des lunettes quelques semaines après l'intervention mais conserver le port du bandeau durant le sommeil pendant 1 mois.
Durant cette période, les activités sportives intenses sont déconseillées et les sports de contact sont à proscrire pendant 3 mois.

Suites opératoires :

A la fin de la chirurgie des oreilles décollées, un pansement est réalisé grâce à des bandes élastiques autour de la tête afin de maintenir les oreilles en bonne position.
Le premier pansement sera ôté entre le lendemain et le 3ème jour post-opératoire. Au-delà, il sera habituellement remplacé par un autre bandage plus léger pour encore quelques jours.
Un bandeau de contention et de protection devra être porté nuit et jour pendant une quinzaine de jours, puis uniquement la nuit pendant encore quelques semaines. Durant cette période, les activités physiques ou sportives avec risque de contact devront être évitées.

Douleurs :

Suite à une chirurgie des oreilles, les douleurs sont habituellement modérées et, si nécessaire, combattues par un traitement antalgique et anti-inflammatoire

Œdèmes :

Dans le cas d’une chirurgie des oreilles, Les oreilles pourront apparaître gonflées, avec des reliefs masqués par l’œdème (gonflement). Des bleus (ecchymoses) plus ou moins importants sont parfois présents. D'importance variable, ils sont souvent asymétriques, et persistent pendant quelques semaines, et au moins 15 jours.
Cet aspect éventuel ne doit pas inquiéter : il n’est que transitoire et ne compromet absolument pas le résultat final.

Résultat :

Un délai de un à deux mois est nécessaire pour apprécier le résultat final. C’est le temps nécessaire pour que les tissus se soient assouplis et que la totalité de l’œdème se soit résorbé, laissant apparaître nettement les reliefs de l’oreille.
La chirurgie des oreilles aura le plus souvent permis de corriger efficacement les anomalies présentes et d’obtenir des oreilles normalement positionnées et orientées, bien plicaturées, symétriques, de taille et d’aspect naturels.
Dans la grande majorité des cas, les résultats sont définitifs.
L'intervention étant motivée par des raisons esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que subjectivement.
Il est donc important d'admettre que les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre exactement aux résultats espérés.

Devis

Newsletter