Les oreilles décollées chez tous les membres de la famille : ont-elles une cause héréditaire ?

Otoplastie > Blog > Les oreilles décollées chez tous les membres de la famille : ont-elles une cause héréditaire ?
Publié le : 14 Juin 2016 à 12:17
Les oreilles décollées chez tous les membres de la famille : ont-elles une cause héréditaire ?

Tous avoir les oreilles décollées dans une même famille est plus que normal puisque cette caractéristique peut être révélée à partir de la génétique. En effet, tout comme avoir de grands pieds dans une même fratrie ou avoir les yeux bleus dans toute la famille, il s'agit là d'une caractéristique imposée par l'hérédité. Toutefois, loin de présenter un problème pour l'audition, ce qu'on appelle communément des « oreilles en chou-fleur » est une malformation que l'on peut facilement corriger à partir de la chirurgie. Quelles sont les formes d'oreilles décollées et comment les traiter ?

Les manifestations des oreilles décollées

Du point de vue scientifique, il s'agit d'une malformation héréditaire du squelette cartilagineux se trouvant au niveau du pavillon de l'oreille. Petit rappel de science, cet organe est formé de l'extérieur vers l'intérieur par l'hélix qui est le bord de l'oreille légèrement plissée, l'anthélix qui est une sorte de pavillon généralement en relief et la coque, c'est-à-dire le creux qui se trouve au centre de l'oreille. Une malformation au niveau de l'un ou de plusieurs de ces éléments provoque des oreilles décollées.

Dans le cas de l'hélix, il peut arriver que la membrane ne soit pas parfaitement formée, ce qui retrousse l'oreille vers le bas pour prendre une forme nettement plus circulaire.

En ce qui concerne l'anthélix, chez les sujets porteurs d'oreilles en chou-fleur, il est souvent plat et dénué de relief. Cette caractéristique donne une oreille à l'aspect plus large et décollée.

L'anomalie au niveau de la coque se manifeste par une superficie importante ramenant l'oreille vers l'extérieur. Chez la majorité des sujets, cette dernière caractéristique s'accompagne de l'un ou de l'autre des cas précédents.

L'otoplastie : le traitement pour corriger les oreilles en chou-fleur

Afin de changer l'aspect d'une oreille décollée, on a recours à une otoplastie. Un bilan postopératoire sera nécessaire afin de déceler le degré de la malformation, de définir les corrections à réaliser et les procédés anesthésiques nécessaires lors de l'intervention. Effectivement, il peut arriver que l'opération nécessite des anesthésies autres que locales. Lorsque le patient présente des crises d'angoisse trop importantes, il peut subir une anesthésie générale.

Lors de l'opération, le chirurgien pratique une petite incision au niveau du sillon qui se trouve derrière l'oreille. Selon les parties malformées, il effectue un remodelage de la zone concernée. Si le besoin s'en ressent, il peut être contraint d'enlever une petite partie du cartilage afin de repousser l'oreille plus près de la tête. Lorsque tous les reliefs sont réalisés, l'incision est refermée par des points de suture résorbables. Un pansement à porter pendant cinq à six jours assure la cicatrisation de l'incision.

L'intervention ne dure qu'une heure environ et selon l'importance de l'anesthésie,  le patient peut rester jusqu'à 24 heures à l'hôpital.

Les précautions après l'opération

Après la première semaine qui suit l'otoplastie,  un bandeau élastique remplace le pansement. L'accessoire est à porter nuit et jour pendant les dix jours qui suivent. Puis, pendant les deux semaines suivantes, il est à porter seulement pendant la nuit. Pour les sportifs, il est important d'éviter les activités qui pourraient causer des chocs sur la blessure. Une précaution toute particulière est à effectuer lorsque le sujet est encore un enfant. Au bandeau, on préfèrera lui faire porter un bandage.

Qui peut bénéficier d'une otoplastie ?

Toute personne, enfant comme adulte, de sexe masculin comme féminin peut avoir recours à une otoplastie lorsqu'elle en ressent le besoin. L'opération peut avoir lieu dès l'âge de sept ans. Toutefois, puisque cette malformation peut engendrer un complexe chez certains sujets, surtout chez les enfants, il est conseillé de le réaliser dès qu'une certaine gêne naît en eux, par exemple, à cause du regard de leurs camarades de classe.

 

A lire aussi :