L’otoplastie: une intervention chirurgicale non anodine sur les oreilles décollées

Otoplastie > Blog > L’otoplastie: une intervention chirurgicale non anodine sur les oreilles décollées
Publié le : 08 Mars 2017 à 10:51
L’otoplastie: une intervention chirurgicale non anodine sur les oreilles décollées

Lorsqu’on rencontre une personne pour la première fois, on retiendra généralement d’elle, les traits spécifiques de son visage. Il peut s’agit d’une paire d’yeux trop grands, d’un nez proéminant au milieu du visage, de pommettes charnues ou encore d’oreilles décollées. Le plus souvent, ce sont les petits défauts que le cerveau retient le plus facilement afin de les remettre en mémoire à tout moment.

Mais si toutes ces imperfections ne sont que physiques, elles peuvent être à l’origine d’importants complexes chez celui qui les porte. Heureusement, l’avancée technologique a fait que les scientifiques sont aujourd’hui capables de les corriger, ou du moins de les atténuer afin d’éliminer le complexe qu’elles provoquent. C’est notamment le cas pour des oreilles décollées. Pour un homme, le problème passe encore, mais pour une femme, cette caractéristique peut être le sujet de moqueries dès son plus jeune âge. Pour la traiter, la chirurgie esthétique propose une intervention appelée otoplastie. 

A quel âge l’otoplastie peut-elle être réalisée ?

Les interventions chirurgicales sur des oreilles décollées sont de plus en plus fréquentes depuis quelques années. La cause en est les résultats très satisfaisants obtenus dans la majorité des cas. Ce type d’opération peut être réalisé à partir des 7 ans du patient et jusque pendant l’âge adulte. Toutefois, la période de la puberté est à éviter pour ce type d’intervention pour cause d’éventuelles complications. En effet, des problèmes de cicatrisations peuvent survenir dans le cas de dérèglements hormonaux.

Lorsque le patient est mineur, une autorisation parentale par écrit est à fournir au chirurgien. Toutefois, la décision doit venir du sujet concerné et non pas d’un tiers, que ce soit au sein de sa famille ou de son entourage.

Quelles sont les étapes de l’intervention ?

Une otoplastie se déroule généralement en quatre étapes.

  1. L’entrevue préliminaire

La première est une entrevue préliminaire avec le chirurgien en charge de l’opération. Le scientifique est chargé d’expliquer au sujet le déroulement de l’opération, les risques y afférentes et les résultats attendus. Durant ce même rendez-vous, il doit également pouvoir déceler les motivations qui poussent le patient à y recourir. A la fin de l’entrevue, le sujet gagnera un délai de réflexion pour prendre sa décision. Il aura le droit le changer d’avis compte tenue de la conversation qu’il a eu avec le médecin.

  1. Le rendez-vous avec l’anesthésiste

Si la décision pour une intervention tient toujours, le patient passera à la seconde étape. Il s’agit de prendre rendez-vous avec un anesthésiste. Ce dernier définira le type d’anesthésie à prodiguer au patient. Pour un sujet adulte, une anesthésie locale suffira tandis que pour un enfant, l’anesthésie sera générale. Après ce second  rendez-vous, la date pour l’intervention sera fixée.

  1. L’intervention proprement dite

La troisième étape consiste en l’intervention chirurgicale proprement dite. Le chirurgien opèrera de différentes manières selon le type de correction nécessaire sur l’une ou les deux oreilles à la fois. Le médecin peut modifier le décalage entre l’oreille et la tête, il peut créer des plis pour éliminer l’effet de flottement de l’oreille, il peut également réduire le développement de la conque afin de corriger la forme en oreilles d’éléphant.  L’intervention se déroule en une heure et demie au maximum.

  1. L’après intervention

La dernière étape d’une otoplastie concerne la période après l’opération. Elle se distingue par quelques précautions et des changements de comportement durant les premiers mois qui suivent le passage au bloc. Quelques douleurs peuvent survenir durant les premiers jours. Le patient sera obligé de porter un bandeau de maintien pendant deux semaines afin d’aider l’oreille à prendre sa nouvelle forme. Certains sujets peuvent garder des cicatrices pendant plusieurs mois, toutefois, elles finissent par disparaître complètement avec le temps. Dans le cas d’une complication, par exemple, d’une asymétrie entre les deux nouvelles oreilles, une seconde intervention pourra avoir lieu 6 mois après la première.

En savoir plus sur l'otoplastie en Tunisie ici .