Otoplastie : les bonnes conduites à tenir pour optimiser les résultats

Otoplastie > Blog > Otoplastie : les bonnes conduites à tenir pour optimiser les résultats
Publié le : 29 Septembre 2017 à 12:02
Otoplastie : les bonnes conduites à tenir pour optimiser les résultats

Même si l’otoplastie, chirurgie esthétique des oreilles décollées, n’est pas une intervention lourde, elle donne naissance à une cicatrice à laquelle il faut faire attention. En effet, il arrive que la cicatrisation se déroule mal et engendre une cicatrice chéloïde ou hypertrophiée. Pour éviter cela, voici quelques mesures à adopter pour une bonne cicatrisation.

Les suites opératoires à ne pas négliger

Après l’intervention, un pansement compressif sera appliqué atour de la tête pour bien comprimer les oreilles. Ce premier pansement sera remplacé, le lendemain, par un autre pansement de type bandeau que le patient devra porter, de jour comme de nuit pendant quelques semaines puis seulement de jour pendant un mois.

Au bout que 15 jours, quelques soins d’hygiène devront être réalisés.

Lorsque le pansement sera retiré, les oreilles auront une couleur bleuâtre et présentent quelques gonflements et parfois une insensibilité. Tout cela disparaît au bout de 15 jours à un mois.

Les cicatrices, même si elles sont dissimulées derrière les oreilles doivent être protégées du soleil pendant au moins six mois. Cela les protège d’un risque de pigmentation définitive. Elles doivent aussi être à l’abri du grand froid pour réduire les risques de gelure.

La pratique de sport de contact doit être proscrite pendant toute la période de cicatrisation, soit entre six à douze mois. 

La convalescence

Après l’intervention, le patient doit observer une période de convalescence de quatre à cinq jours. Durant cette période, il doit se tenir éloigné de l’eau et du froid.

S’il porte des lunettes, il vaut mieux les éviter pendant quelques semaines afin de favoriser la cicatrisation.  

En savoir plus sur l'otoplastie en Tunisie ici.